BIENFAITS DU LAIT DE JUMENT

La jument produit un lait de qualité pour son poulain

Comme tous les mammifères, les juments possèdent des glandes mammaires produisant du lait pour nourrir leur poulain.

La poulinière doit rassembler tous les éléments nécessaires pour le bon développement et le sevrage rapide du poulain.

Il a aussi besoin d’énergie pour mener une vie active et alerte.

Par conséquent, le lait de jument contient des protéines, des sels minéraux, des matières grasses, du lactose et de l’eau.

Aliment naturel à portée de main

Substance qui agit sur le corps humain, le lait de jument aide à améliorer nos performances.

Il régule et normalise les processus de notre métabolisme.

https://cavalac.fr/savons-et-lait-de-jument-boutique

Activité augmentée via le lait de jument

√ Le lait de jument nous aide à obtenir notre bien-être par nous-même.

En raison de sa composition en acides aminés essentiels (Uniacke Lowe et al 2010), le lait de jument nous donne les éléments nécessaires pour être en mesure de synthétiser la sérotonine.

La sérotonine est un neurotransmetteur utilisé par les voies nerveuses responsables de l’humeur, l’appétit, le sommeil et le désir sexuel.

En fournissant à notre corps les acides aminés essentiels pour synthétiser ce neurotransmetteur, les voies nerveuses vont mieux exploiter et réguler la synthèse de la sérotonine pour favoriser le bon fonctionnement nerveux.

Énergie et bon fonctionnement du lait de jument bio pour notre corps

√ L’énergie provient principalement du lactose.

Bien que le lait de jument possède une teneur faible en calorie, la plupart des ses calories sont des sucres. (Malacarne et al 2002)
Par conséquent l’énergie que nous donne le lait de jument est une énergie immédiate.

√ Le bon fonctionnement

Il est dû à la quantité d’acides aminés essentiels, vitamines, minéraux et acides gras.
Certains acides aminés essentiels ne sont pas associés à des protéines et sont donc libres, cela signifie qu’ils sont plus facile à absorber, donc plus rapide pour corriger les déficiences.

Le lait de jument contient aussi, dans des proportions différentes des vitamines A, B1, B6, B12, C, D, E et K. (Csapo et al 1995)

Une bonne variété de minéraux Fe, Cu, Mg, Mn, Zn et Ca. (Csapo-Kiss et al 1995)

La faible quantité de graisse contenue dans le lait de jument sont pour la moitié des acides gras polyinsaturés, des oméga 3 et 6. (Malacarne et al 2002)
Ces graisses font du lait de jument, un aliment complet afin de favoriser l’absorption de toutes les vitamines et minéraux présents dans le lait de jument et notre alimentation.

De plus, oméga 3 et 6 contribuent à réduire le taux de cholestérol.

Renforcement des défenses immunitaires grâce aux probiotiques, prébiotiques, enzymes …. du lait de jument

√ Cela dépend uniquement du fait qu’il s’agisse de lait de jument cru et entier n’ayant pas été pasteurisé ou lyophilisé (poudre).
Le lait de jument est riche en substances actives, des enzymes qui aident à réguler la flore intestinale, en limitant la croissance des bactéries indésirables et en stimulant la croissance de celles souhaitables, telles que les bactéries de l’acide lactique et les bifidobactéries. (Foekel et al 2009)

Le lait de jument apporte également de l’immunoglobuline A (IgA) qui agit comme un marqueur pour les micro-organismes pouvant être pathogène, facilitant ainsi le travail de nos défenses. (Malacarne et al 2002)
On y trouve aussi des protéines, qui une fois digérées, libèrent des peptides bio actifs avec des propriétés très différentes, comme des régulateurs de pression artérielle, anti-microbienne et anti-inflammatoire. (Uniacke Lowe et al 2010 ; Nagpal et al 2011).

Des vertus prouvées scientifiquement

Le lait de jument donne des outils nécessaires à notre corps pour construire ce dont il a besoin.

√ Équilibre la flore intestinale :

L’un des avantages majeurs du lait de jument est sa capacité à réensemencer notre flore intestinale.

Effectivement dans le lait de jument nous trouvons des probiotiques et des prébiotiques. Ceux-ci sont des éléments nutritifs pour les probiotiques, seuls capables de les digérer. Ainsi, ils jouent un rôle bénéfique sur la santé de l’hôte. (PAQUETTE, 2010)

Après être arrivés intact dans le colon, les prébiotiques vont être fermentés par les probiotiques et vont ainsi stimuler leurs activités.

A quoi servent les probiotiques ?

De nombreuses études ont déjà été menées et confirment leurs effets bénéfiques pour la santé puisqu’ils sont capables d’améliorer les propriétés du microbiote. (FIGUEROA GONZALES et al, 2011)

Ce sont des bactéries habitant dans notre microbiote intestinal, qui jouent un rôle particulièrement important dans la régulation des problèmes gastriques et sur le développement de l’immunité chez les nouveaux nés. (GUARNER et al, 2011)

Ils peuvent, par exemple, apporter de nouvelles enzymes et protéines, qui vont jouer un rôle dans la digestion des aliments ou dans la mise en place de la réponse immunitaire. (SIMON, 2016)

Les probiotiques peuvent également être utilisés directement pour améliorer les fonctions du corps. Leurs effets ont été prouvées à travers diverses expériences dans la stimulation immunitaire de l’hôte (ROBERFROID et al, 2010), dans le système gastrique (MACFARLANE et al, 2008 ROBERFROID et al, 2010) pour leur action bactéricide (CUMMINGS AND MACFARLANE, 2002) et leur pouvoir osmotique (communique à travers les parois semi-perméable), dans le développement du système osseux (COLLINS AND REID, 2016) mais aussi récemment dans le cerveau et les fonctions cardiaques (TUNAPONG et al, 2017).

√ Renforce les défenses immunitaires

Le renforcement des défenses immunitaires dépend uniquement du fait qu’il s’agit du lait cru et entier, qui n’a pas été pasteurisé ou transformé en poudre (lyophilisé).

La haute teneur en lactofferine, lysozyme, IgA et peptides bioactifs du lait de jument apporte une grande aide pour renforcer les défenses immunitaires.

  • La lactoferrine

    C’est une protéine antimicrobienne très utile pour la protection de l’organisme.

Elle fournit une protection contre les bactéries pathogènes qui colonisent les muqueuses. Utilisée contre les infections intestinales pédiatriques, la lactoferrine est également utilisée comme un antibiotique naturel (DRAGO, 2006).

La lactoferrine a aussi la capacité de lier le fer et de le transporter dans la circulation sanguine. En plus de son activité antimicrobienne, elle agit aussi contre certains virus et champignons (FRANCO RODRIGUEZ et al, 2005).

De plus, elle est un régulateur de la réponse immunitaire (DRAGO-SERRANO et al, 2008).

La lactoferrine est donc un renfort utile des défenses contre certains agents pathogènes.

La lactoferrine équine contient 689 acides aminés soit seulement 2 acides aminés de moins que la lactoferrine humaine.

  • Le lysozyme

    C’est une enzyme abondante dans le lait de jument.

Sa teneur est de 2,6 à 3,6 fois plus importante chez la jument que chez la femme (Mc KENZIE et SHAWN, 1985).

Cette protéine a une action antibiotique. Il rompt les liaisons glucosidiques des parois des bactéries (GARG, 2010).

Le lyzozyme joue un rôle important dans la régulation du cancer. Il agit comme antioxydant qui contribue à réguler la multiplication de l’ADN (ETANG et al, 2012).

La présence de lyzozyme dans le lait de jument est très bénéfique car il protège contre diverses maladies infectieuses.

  • La vitamine C

    C’est un antioxydant qui intervient dans la cicatrisation, la défense contre les infections et l’absorption du fer.

Le lait de jument contient 150mg/L de vitamine C, contre 43mg/L dans le lait de femme (UNIAKE-LOWE et FOX, 2011).

  • Les immunoglobulines

    Ce sont des molécules importantes pour protéger le corps. Elles identifient et neutralisent les agents étrangers.

L’immunoglobuline A, IgA, peut être sécrétée par les muqueuses ou les glandes exocrines. Son action est la plus importante sur la surface des muqueuses et les fluides.

Ainsi IgA a la capacité de protéger les points les plus vulnérables de notre corps comme les yeux, la bouche le système digestif, respiratoire, le vagin.

√ Substitut ou complément au lait maternel :

Le lait de jument et le lait de femme sont des laits dits albumineux.

La composition du lait de jument est proche de celle du lait de femme par sa faible teneur en azote, son faible ratio caséine/lactalbumine et sa forte proportion de lactose.

Il contient moins de matière grasse que le lait humain. Les teneurs du lait de jument en protéines et en sels sont similaires à ceux de la femme (LA SIMARRE, 2007).

Le lait de jument est 5 fois plus riche en vitamine C que le lait de femme (SCIENCE ET VIE, avril 2000).

Selon certains auteurs, le lait de jument possède des particularités structurelles et fonctionnelles, qui le rende adapté à la consommation infantile (MALACARNE et al, 2002).

Une étude a montré que le lait de jument est très bien toléré par 96 % des enfants de l’étude, souffrant d’allergie au lait de vache (BUSINCO et al, 2000).

Les espèces qui allaitent leur petit à intervalles fréquents, comme la jument et la femme, produisent un lait dilué, le caillé formé dans l’estomac est mou, floconné et facilement désintégré (UNIACKE-LOWE et al, 2010).

Une autre étude montre que le lait de jument avec ses protéines rapidement digestibles pourrait être pris en compte comme substitut dans l’alimentation de populations avec des besoins spécifiques, comme les très jeunes enfants et les personnes âgées (RAGNHILD AABOE INGLINGSTAD et al, 2010).

Le statut mammaire des juments est en général considéré comme bon. Le comptage de la flore totale du lait de jument et son nombre de cellules somatiques sont inférieur à ceux trouvés chez les espèces laitières conventionnelles (DANKOW et al, 2006).

√ Soins de la peau :

Pouvoir hydratant

Les protéines du lait, l’hydrolysat de caséine, le lactosérum et les glycoprotéines du lait de jument ont un pouvoir hydratant.

Aide à combattre

La lactopéroxydase a des propriétés antibactériennes intéressante pour les peaux grasses à tendance acnéiques. (BAYLE, LABOURE, 2007).

Le cystine, acide aminé essentiel apporté par le lait de jument, comble les carences en cystine qui provoquent du psoriasis.

Une étude réalisée en Allemagne à montré que la consommation de lait de jument améliore significativement l’état de la peau des malades touchés par la dermatite atopique (allergie) (MARTUZZI et DOREAU, 2006).

La vitamine A aide à la santé de la peau.

Protection de la peau

Le valine est essentiel dans la guérison des blessures et des plaies, il contribue à la formation des tissus musculaires.

Lutte contre le vieillissement cellulaire

Les protéines ont un effet tenseur filmogène (action temporaire sur les rides).

La lactoferrine inhibe le vieillissement de la peau et participe à la protection contre le soleil (Bayle, Laboure , 2007).

0%
PUR LAIT BIO

Savons à 30 % de lait de jument bio, sans ajouts de parfums ni colorants.

Découvrir les savons