HISTOIRE DU LAIT DE JUMENT

« Le lait de jument intégré à l’histoire de l’humanité »

En plus de preuves archéologiques, prouvant la domestication des chevaux, des récipients en céramiques datant de 3500 ans avant JC ont été découvert en Asie Centrale, contenant les traces de certaines graisses ne pouvant être trouvées que dans le lait de jument.

Plus de trente millions de personnes en Asie centrale et en Europe boivent du lait de jument.

Les références aux propriétés nutritives et bénéfiques de ce lait figurent dans les sources littéraires et historiques les plus anciennes de l’humanité : le poète Homère, l’historien Hérodote et le géographe Strabon, en Grèce, l’historien chinois Sseu-ma Ts’ien, l’écrivain russe Tolstoï…

Un traité de médecine Tibétaine du XVII ème siècle, Beryl Bleu, parle des bénéfices du lait de jument.

En France il était consommé dans les campagnes.

Aujourd’hui, le lait de jument devient de plus en plus connu du grand public.

Le consommateur devient un consom’acteur de la qualité de son alimentation.

Il se tourne vers du lait de jument dans des buts spécifiques tels que l’alimentation de bébé, des problèmes de peaux, de digestion, de grande fatigue, d’immunité, régénérer des cellules etc…, par curiosité aussi ou simplement pour le plaisir gustatif du lait de jument !

Le lait de jument est au centre de plus en plus d’attentions.

En effet, en plus d’apparaître comme une alternative au lait de vache, ses valeurs nutritionnelles en font un lait particulièrement intéressant. Il est notamment le centre d’interactions chimiques et symbiotiques entre ses différents composants.

0%
PUR LAIT BIO

Les savons Cavalac sont désormais disponibles

Savons à 30 % de lait de jument bio, sans ajouts de parfums ni colorants.

Découvrir les savons